Dans l’esprit de beaucoup de gens, avoir un mode de consommation Ă©co-responsable est synonyme de grosses dĂ©penses. Chose incompatible avec la majoritĂ© des budgets des Ă©tudiants… Et puis, quand on entre dans la vie active il n’est pas toujours facile de faire de la protection de l’environnement sa prioritĂ©. Entre prise de responsabilitĂ©s et apprentissage de la vie en autonomie, dur dur de tout mener de front.

Alors, pour vous accompagner dans votre transition, on vous donne 5 conseils super faciles pour devenir un Ă©tudiant Ă©co-responsable, en complĂ©ment des 10 commandements pour une alimentation responsable. Vous verrez, la planĂšte et votre porte-monnaie vous diront merci 😉

#1 On dit stop au gaspillage !

Les paniers anti-gaspi pour faire des Ă©conomies

Le saviez-vous ? ⅓ de ce que nous produisons termine Ă  la poubelle. En France, chaque annĂ©e ce sont 10 millions de tonnes de nourriture qui sont jetĂ©es. Lutter contre le gaspillage c’est donc un geste militant qui a un rĂ©el impact sur l’environnement ! Pour agir, il existe des solutions trĂšs simples et qui – en plus – vous permettront de faire d’importantes Ă©conomies. C’est notamment le cas des appli anti-gaspi comme Phenix ! Partout en France, les commerçants partenaires proposent des paniers anti-gaspi sur l’appli Ă  tout petits prix, composĂ©s des invendus du jour, que vous pouvez acheter et rĂ©cupĂ©rer le soir-mĂȘme en magasin. Avec un prix moyen de 5€ et des rĂ©ductions moyenne de 50% sur le prix initial c’est une solution gagnante pour vous, et pour la planĂšte !

Vous voulez lutter contre le gaspillage ?
 

#2 On fait des Ă©conomies d’énergies

Faire des Ă©conomies d'Ă©nergie

D’aprĂšs l’ADEME, en baissant de serait-ce que d’1°C son chauffage, on Ă©conomise 7% sur sa consommation d’énergies. PlutĂŽt pas mal non ? Car d’une part, on consomme moins d’énergie et donc de ressources, mais en plus on fait de jolies Ă©conomies sur sa facture mensuelle 😉 Pour Ă©conomiser davantage, on peut aussi comparer les fournisseurs d’énergie avec HelloWatt en fonction de son logement et de ses besoins. Et puis, au quotidien on fait aussi attention Ă  sa consommation d’électricitĂ© (c’est pas Versailles ici !), et d’eau (on vous reconnait les chanteurs en herbe qui refont le concert de CĂ©line Dion sous la douche ;))

#3 On fait un (petit) effort sur les transports

On le sait bien, tout le monde n’est pas logĂ© Ă  la mĂȘme enseigne. Mais qu’on habite en ville ou Ă  la campagne, des solutions existent pour rĂ©duire l’utilisation des transports individuels. En ville on fait la part belle aux transports en commun, au vĂ©lo, Ă  la trottinette, au roller : Ă  tout ce qu’on veut pourvu que ça ne consomme pas (trop) d’énergies fossiles 😉 A la campagne on s’organise pour faire du covoiturage, ou pour opter pour les voitures partagĂ©es. Deux solutions particuliĂšrement Ă©conomiques puisqu’elles permettent Ă©galement de partager les frais de dĂ©placement entre les voyageurs.

#4 Une garde-robe responsable mais pas hors de prix pour faire des Ă©conomies

Acheter de seconde main

Que les plus fashionistas d’entre-vous se rassurent : pas besoin d’ĂȘtre millionnaire pour avoir une garde-robe Ă  la pointe de la mode. PremiĂšre astuce : la seconde main. TrĂšs Ă  la mode depuis quelques annĂ©es maintenant, on peut s’habiller exclusivement avec des vĂȘtements de seconde main pour presque rien. Friperies, sites de vente en ligne dĂ©diĂ©s, dĂ©pĂŽts-vente, ressourceries
 Il existe de trĂšs nombreuses solutions pour trouver des pĂ©pites Ă  quelques euros seulement. Autre technique green et sooo trendy : la rĂ©paration et l’upcycling des vĂȘtements. Pour quelques malheureux euros nombreux sont les ateliers de couture qui – de plus en plus – vous proposent de donner une seconde vie Ă  vos vĂȘtements en les upcyclant. Ainsi, votre vieux jean prĂ©fĂ©rĂ© peut devenir une jolie veste en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !

#5 Revoir sa façon de consommer

Consommer responsable

Jusque lĂ  on vous a prĂ©sentĂ© quelques grands principes d’un mode de consommation plus responsable et Ă©conomique. Mais de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, c’est tout notre mode de consommation qu’il faut repenser. Acheter moins mais mieux, privilĂ©gier les circuits courts et/ou le bio, favoriser l’économie circulaire, limiter sa consommation de viande
 Aujourd’hui, la meilleure façon d’agir pour la planĂšte et pour son porte-monnaie c’est de prendre conscience de l’impact de sa consommation et d’agir en consĂ©quence 🙂 

Comment mesurer l’impact de mes actions ?

Mettre en place des actions Ă©co-responsables c’est important, mesurer leurs impacts est tout aussi intĂ©ressant. Vous pouvez commencer par calculer votre empreinte carbone grĂące au simulateur de l’ADEME. Ensuite, vous pouvez vous challenger sur l’appli We Act for Good qui vous mettra au dĂ©fi de rĂ©aliser des petites actions Ă©co-responsables quotidiennement et d’en mesurer l’impact.

Vous voulez lutter contre le gaspillage ?