BE – Privilégiez les produits locaux avec La Ruche Qui Dit Oui!

Dans notre société actuelle, nous sommes, tous les jours, poussés à consommer davantage, de façon désordonnée et peu équilibrée. Notre manière de consommer à un impact direct sur notre alimentation mais surtout sur les producteurs locaux qui, par conséquent, sont souvent délaissés. Pourtant consommer des produits locaux a de nombreux avantages et nous allons voir ensemble lesquels! 

Consommer en fonction des saisons 🍃

On a l’habitude d’acheter des produits hors saison, un exemple ? Le bon gratin de courgette en plein mois de décembre, mais savez-vous que la pleine saison de la courgette est de mai à septembre ? ☀️

Privilégier une alimentation locale est synonyme de consommation saisonnière, ce qui signifie adapter son alimentation aux fruits et légumes de saison. Cela a un impact d’une part sur les nutriments que nous ingérons ; les fruits et légumes locaux font moins de trajets et peuvent être cueillis bien mûrs, ils sont donc plus riches en vitamines. Le gros + ? Ils ont aussi souvent plus de saveurs et de goût.😋

D’autre part, on est habitué à manger toujours la même chose, et le revoilà ce bon gratin de courgette qui suscite cette douce réaction « Oh quoi ! Encore ? ». Oui, encore mais toujours pas la bonne saison ! Or il existe des dizaines et des dizaines de variétés de fruits et légumes, se fournir chez un producteur local peut vous permettre aussi de varier votre alimentation. En effet, les systèmes de monocultures utilisés actuellement participent à la disparition des variétés agricoles. 

rhubarbe
La rhubarbe se déguste entre avril et juillet

Soutenir l’économie locale 👊

Cela va de soi, en achetant des produits locaux, vous soutenez les producteurs de votre région. Cela permet entre autre de faire perdurer la culture, le savoir faire local, les traditions agricoles et fait la fierté de vos producteurs.😌

Mais cela permet aussi aux producteurs d’être rémunérés plus justement. Vous connaissez le principe, plus il y a d’intermédiaires, plus le prix final est élevé. Et la pauvre solution restante ? Augmenter le prix final du consommateur ou bien le producteur est contraint de réduire ses marges. Alors acheter en circuit court permet de revaloriser leur travail en les payant à juste prix. 💰

Mais soutenir l’économie locale belge c’est aussi créer de l’emploi car une exploitation en circuit court emploi deux fois plus de monde que les exploitations en export.

Un petit pas pour l’Homme, un grand pour l’environnement 🌍

A la Ruche, les produits parcourent en moyenne 28 km seulement avant d’arriver dans votre assiette, en achetant des produits locaux vous faites forcément baisser les émissions de CO2. La pollution engendrée par les différents moyens de transports est réduite, voire supprimée. De plus, les petits producteurs de la Ruche sont beaucoup plus respectueux de l’environnement, pas de produits nocifs utilisés et cela fait un bien fou à la nature. 🎋

D’autre part, près d’un tiers du gaspillage provient du producteur et l’une des principales raisons c’est la surproduction et les normes imposées par l’industrie agroalimentaire. A la Ruche qui dit Oui! en revanche, le producteur ne produit que ce qui a été commandé en ligne par le consommateur. 

Pas d’impact pour l’air, les sols et notre santé, mais que demande le peuple ? 🤩

ensemble pour l'environnement

Renforcer le lien social 🤝

Liste de course à la main, magasin bondé et bruyant, vous tentez d’être le plus efficace possible. Rhubarbe, asperges, mince les blettes … la queue à la balance et votre mal de tête ne font qu’empirer.

Quand on achète des produits locaux, on rencontre des producteurs, on met un visage sur celles et ceux qui prennent soin des aliments que nous consommons et de notre santé. C’est l’occasion d’échanger, de rencontrer, de créer des liens forts et de partager un moment convivial.

La Ruche, ça dit quoi ?

Les raisons sont beaucoup trop nombreuses pour ne pas sauter le pas et se lancer dans la consommation en circuit court, et pour ça on a la solution parfaite : La Ruche qui dit Oui! 👍

La plateforme de vente en ligne collaborative a vu le jour en 2011. Elle permet les échanges directs entre producteurs et consommateurs. Ces derniers ont le choix parmi un large panel de produits locaux pour lesquels les producteurs fixent leurs prix de vente. Les commandes se font donc en ligne ce qui limite les pertes. 👊

La première Ruche en Belgique a ouvert ses portes en 2013 à Forest, aujourd’hui 140 ruches bourdonnent dans toute la Belgique dont 22 à Bruxelles seulement. Comment cela fonctionne-t-il ? 🧐

Le principe est très simple : vous vous inscrivez sur la plateforme en ligne et passez commande.  Ensuite vous pouvez récupérer vos courses les jours et horaires indiqués par les différentes Ruches ou vous les faire livrer. 🚲

Chaque Ruche a plusieurs producteurs qui proposent des centaines de produits locaux différents : des fromages, des viandes, des fruits et légumes de saison, des jus de fruits, du pain etc.

Après avoir passé commande vous recevrez une fiche récapitulant les kilomètres parcourus par votre panier d’achat ainsi que le montant qui revient à chaque acteur de la Ruche. ✅

Nous, on a a-do-ré, alors pour vous inciter à faire de même, Phenix vous a dégoté un code promo. 👇

La Ruche Qui Dit Oui! vous offre 8€ sur votre première commande jusqu’au 31 juillet 2022 avec le code PHENIX123. 

No Comments »

🗑 Presque 9 Belges sur 10 jettent de la nourriture : nos tips pour éviter le gaspillage !

Chez presque 9 Belges sur 10, la nourriture finit parfois dans la poubelle ou au compost. C’est ce qui a été démontré dans une étude que nous avons récemment réalisé avec iVox. En plus de cela, plus d’un quart de la population belge jette de la nourriture chaque semaine. Et chez Phenix, ça nous rend un peu triste… 😕 Mais, il y a aussi des bonnes nouvelles ! Car 8 Belges sur 10 sont conscients du gros problème qu’est le gaspillage alimentaire. Bien que la grande majorité indiquent qu’ils essaient déjà activement de faire quelque chose à ce sujet, plus des trois quarts indiquent également qu’ils aimeraient en faire plus. Pourquoi gaspillons-nous autant et que pouvons-nous faire contre cela ? On vous explique tout !

Chaque année en Belgique, 3,6 millions d’aliments propres à la consommation humaine deviennent des déchets… ce qui revient à environ 345kg par personne. C’est beaucoup, n’est-ce pas? En effet, la Belgique fait partie des mauvais élèves de la classe. Beaucoup de ces aliments sont gaspillés lors de la production et la transformation des produits alimentaires, mais nous, en tant que consommateur, avons aussi notre rôle à jouer dans cette perte.

Quelle est notre part de responsabilité personnelle ? A ce sujet, les estimations diffèrent: de 15kg en Wallonie et Bruxelles à entre 18 et 26kg en Flandre. La différence est facilement explicable: la Flandre comptait encore des aliments qui se trouvaient dans les composts ou qui étaient par exemple donnés aux poulets, alors que les autres ne les comptaient pas. Il y a donc une quantité significative de gaspillage que nous pouvons éviter nous-même !

Pourquoi gaspillons-nous ?

Il y a trois importantes raisons pour lesquelles les Belges gaspillent. La plus importante ? Les aliments qui périment dans le réfrigérateur ou le garde-manger ! Vous pouvez ainsi voir à quel point il est important de garder votre frigo en ordre. On vous dit tout à ce sujet plus bas dans l’article ! Ensuite, le dépassement de la date de péremption est aussi une raison importante ainsi que le fait de cuisiner de trop et qu’il y ait simplement des restes après le repas !

Tout le monde gaspille-t-il la même quantité ?

Non ! Selon l’étude, il semble que les jeunes gaspillent plus que les plus de 55 ans. Chez ces derniers, 8 sur 10 personnes jettent parfois des aliments à la poubelle, tandis que cela va jusqu’à 92% chez les moins de 35 ans. C’est probablement dû à une différence d’éducation: les deux principales raisons citées par l’ancienne génération pour ne pas gaspiller les aliments sont que « jeter de la nourriture ne se fait pas » et « par habitude, j’ai été élevé comma ça ».

Que font les Belges pour éviter le gaspillage ?

Mais donc, il y a aussi des bonnes nouvelles: 86% des Belges prennent déjà des mesures pour diminuer le gaspillage et plus des trois quarts aimeraient faire encore plus. Mais comme tout le monde ne sait par où commencer, on te partage quelques idées !

Top 7 : Que fait le Belge pour éviter le gaspillage?

  1. Il fait attention à la durée de conservation des produits qu’il achète (85%)
  2. Il fait une liste avant d’aller faire ses courses (79%)
  3. Il vérifie son garde-manger avant de faire les courses (78%)
  4. Il organise son frigo pour que tous les produits soient bien visibles (73%)
  5. Il cuisine les restes (73%)
  6. Il organise son réfrigérateur pour que tous les produits soient au bon endroit et à la bonne température (63%)
  7. Il planifie ses repas à l’avance dans un menu hebdomadaire ou mensuel (42%)

La durée de conservation des produits

houdbaarheidsdatum

Beaucoup de gens regardent la date de péremption des produits avant de les mettre dans leur caddie. C’est un bon début ! Mais, si vous savez que vous allez consommer un produit rapidement, ça vaut la peine d’opter pour un produit avec une durée de vie plus courte. De cette façon, vous éviterez que ce produit reste dans l’étagère et finisse par être jeté par le magasin lui-même (à moins qu’ils le vendent via notre application, bien sûr !).

De plus, de nombreux produits ne périment pas aussi rapidement que nous le pensons. Connaissez-vous la différence entre la DLC (Date Limite de Consommation) ou DDM (Date de Durabilité Minimale) ? Non ? Alors, assurez-vous d’aller jeter un œil à notre article sur les dates de péremption. Le fait est que les produits avec une date de durabilité minimale restent souvent bons plus longtemps que ce qui est indiqué sur le paquet. Vous pouvez donc les consommer tranquillement après la date mentionnée, et ce sans aucun risque sur votre santé !

On doit faire plus attention avec les dates limites de consommation. Il s’agit souvent de produits tels que la viande ou le poisson frais, qui, si vous les consommez après la date, pourrait vous rendre très malade.

Organiser ton frigo

tips koelkast

L’organisation de votre réfrigérateur est extrêmement importante si vous voulez garder vos produits aussi longtemps que possible. Un frigo a toujours différentes zones de température ! Vous n’étiez pas au courant ? Et bien, maintenant vous le savez ! Il est donc important de ranger vos produits au bon endroit dans votre frigo. Pour vous aider à cela, on a écrit quelques règles d’or afin de ne rien gaspiller !

De plus, il est important d’organiser votre frigo pour savoir ce qu’il vous reste à la maison… et ce n’est pas uniquement vrai pour votre réfrigérateur, mais aussi pour le garde-manger. Ce que vous voyez, vous le mangez! C’est aussi simple que cela ! Un sachet de fromage qui s’est glissé à l’arrière du frigo, ou une bouteille cachée dans le bac à légumes… Assurez-vous qu’ils se retrouvent dans la poubelle !

Cuisiner avec des restes

koken met restjes

Notre activité préférée ! Vous n’avez pas d’inspiration pour mettre la main à la pâte avec vos restes ? Là-dessus, on peut vous aider ! Allez voir par exemple nos recettes avec des épluchures, du chocolat ou du vieux pain. Sinon, vous trouverez  plein d’autres idées sur notre page Instagram ou Facebook. De plus, il existe de nombreuses applications (comme EmptyMyFridge) et sites web (comme Supercook) qui vous aident à trouver de délicieuses recettes à base de ce que vous avez dans votre frigo !

Elaborer un menu hebdomadaire

batchcooking

Avez-vous déjà établi un menu hebdomadaire ? Oui ? Et bien, c’est une bonne façon de réduire le gaspillage… Tout d’abord, ça vous aide à créer votre liste de courses (un autre excellent conseil contre le gaspillage). Si vous savez à l’avance ce que vous allez préparer et garder sur votre liste, vous achèterez beaucoup moins rapidement, et moins d’ingrédients dont vous n’avez pas besoin. Vous le savez… Vous allez au supermarché sans liste, et vous achetez tout ce qui vous donne envie sur le moment, mais par la suite, vous ne savez pas comment le combiner. Si vous planifiez à l’avance, tout ça sera du passé ! En outre, vérifie à l’avance ce qui reste dans votre réfrigérateur ou garde-manger et incorpore ces ingrédients dans votre menu. Comme ça, rien ne sera perdu !

Ensuite, si vous créez un menu hebdomadaire, vous pouvez aussi commencer par le batchcooking. Vous prévoyez du temps, par exemple le dimanche après-midi, et préparez tous vos repas pour la semaine. Il peut être stocké dans le réfrigérateur ou le congélateur et hop, chaque soir un bon repas sur la table en 5 minutes! Cela vous fera gagner du temps et éviter le gaspillage. Vous pouvez prendre en compte que pour un certain repas vous n’ayez besoin que d’une demi-courgette, et ainsi vous pourrez prévoir un deuxième plat plus tard dans la semaine dans lequel vous utiliserez la deuxième moitié de la courgette. Bye bye le gaspillage !

Et vous savez ce qui est parfait pour le batchcooking ? Les paniers Phenix ! Si vous savez que vous allez préparez tous vos repas directement, vous pouvez parfaitement utiliser tes produits qui sont en fin de vie. De cette façon, vous faites un autre geste pour la planète (et pour votre porte-feuilles) ! Téléchargez et découvrez l’application !

Voilà. Si vous suivez ces conseils, vous êtes sûrs d’aller encore plus loin dans votre lutte contre le gaspillage alimentaire !

Bonne chance !

 

No Comments »

Invendus de Pâques : découvrez comment sauver les chocolats de Galler 🍫

🔔 Les cloches de Pâques sont peut-être passées mais les stocks de chocolats ne sont pas toujours tous écoulés …

Ce n’est pas un secret, certaines époques de l’année sont plus propices au gaspillage alimentaire que d’autres. Notamment pendant les périodes de Noël et de Pâques pour lesquelles la consommation de chocolat est accrue. Afin d’être sûrs de répondre à la demande, les producteurs surproduisent et créent de gros stocks. 🛒

Il existe donc plusieurs solutions qui sont mises en place pour éviter de gaspiller : les supermarchés et hypermarchés par exemple, ont pour seule condition de ne pas vendre à perte, pour écouler plus facilement leur surplus.

Galler, la célèbre chocolaterie liégeoise, a créé 4 outlets dans la région wallonne dans lesquels vous pouvez retrouver ses stocks d’invendus à prix cassé toute l’année. 🤗

Et pour sauvez ses invendus dans la région de Bruxelles, la chocolaterie Galler utilise l’appli Phenix 🐣 

Pour écouler ses invendus de Pâques, la chocolaterie a imaginé des colis exceptionnels de 10 sachets différents à -50%. Les chocolats ont donc été mis en ligne sous forme de panier « Spécial invendus de Pâques » le 19 avril. 💰

L’opération s’est terminée samedi dernier et a connu un franc succès puisque 61 paniers ont été vendus en seulement 4 jours. C’est aussi 427 kg de CO2 évitées soit la quantité nécessaire pour faire 59 repas avec du bœuf ou 837 repas végétariens.

Si vous voulez découvrir d’autres chocolats Galler, téléchargez l’app !

Et s’il vous reste du chocolat de Pâques, voici nos recettes préférées pour finir le chocolat de Pâques! 😋

👉 Commandez un panier de chocolatier 

👉 Découvrez la Chocolaterie Galler 🍫

No Comments »

Transition vers le zéro-déchet : le témoignage de Yaëlle

Mode de vie zéro-déchet: découvrez l’expérience de Yaëlle dans sa transition vers un mode de vie plus durable ♻️ 

Un mode de vie zéro-déchet semble impossible pour beaucoup de personnes. Mais, impossible n’est pas Phenix! Aujourd’hui, pour vous aider à vivre de manière plus écologique, on vous partage l’expérience de Yaëlle, âgée de 23 ans, en pleine transition vers un mode de vie plus durable.

Tout d’abord, parle-nous un peu de toi !

Je m’appelle Yaëlle et j’ai 23 ans. J’ai une page Instagram (yaelle.thegreenway) sur lequel je partage mon style de vie zéro-déchet. Mais je dois aussi gagner ma vie donc je travaille dans un supermarché, où, malheureusement, comme vous le savez, beaucoup de déchets sont créés.

Qu’est-ce qui t’a poussé à entreprendre une transition vers le zéro déchet ?

Ça s’est fait du jour au lendemain, grâce aux gens avec qui j’étais en secondaire et aux marches pour le climat etc. j’ai vraiment pris conscience de ce qu’était mon quotidien et j’ai changé du tout au tout en quelques mois. Je me suis rendue compte de ma surconsommation, mais aussi des gestes que je faisais déjà et qui étaient naturels pour moi. Je viens d’une famille nombreuse, du coup tout ce qui est gourde ou boite à tartines, ça a toujours été mon quotidien. Quand on pense aux tonnes de bouteilles en plastique qu’une famille de cinq enfants auraient pu produire, utiliser une gourde c’était plus que logique pour nous. C’est quelque chose que j’ai toujours eu et je ne me posais pas vraiment de question. Quand je me suis rendue compte en secondaire que c’était vraiment une bataille de faire prendre des gourdes aux gens, là, j’ai réalisé l’ampleur du problème. C’était il y a 4-5 ans.

Youth Climate Change Walks

Quelles sont les plus grosses difficultés que tu as rencontré lors de ta transition vers le zéro déchet ? Comment les as-tu solutionnés ?

La plus grosse difficulté pour moi ça a été de tenir les efforts et les aménagements que j’avais fait chez mes parents, que je n’ai pas su reproduire au départ quand j’ai emménagé avec mon copain. Aussi le fait que mon copain et moi ayons différents modes de vie et niveaux de sensibilisation. Moi j’étais sensibilisée au sujet depuis plusieurs années déjà, lui il était au tout début.

Je pense que le problème aussi c’est de vouloir tout faire d’un coup, alors que tu ne sais pas tout changer du jour au lendemain, et il faut vraiment dédramatiser par rapport à ça. Il faut y aller petit à petit, surtout si tu ne viens pas du tout d’un milieu qui a conscience de tout ça, parce que tu dois combattre tes propres habitudes, tu dois remettre toute ton éducation en question en fait. Du coup, il faut rester indulgent avec soi-même, on ne peut pas être parfait.e !

Quelles sont les différentes étapes par lesquelles tu es passée pour tendre vers le zéro-déchet ?

Le premier truc que j’ai essayé de changer c’est ma salle de bain. Pour moi, ça c’est vraiment le plus facile. La première chose que j’ai acheté pour ma transition personnelle (et pas forcément pour toute la famille), ce sont les cotons lavables.

J’ai d’abord commencé par faire des changements pour moi en fait, avant de convaincre ma famille. On ne peut pas forcer tout le monde à changer. D’ailleurs tout le monde n’a pas accepté les changements chez moi, on n’est pas la famille zéro déchet parfaite.

Après on est passé à la cuisine, on a essayé de faire nos courses en vrac et on est devenu adhérent à La Fourche bio, le magasin bio en ligne. On a tenté de faire exclusivement en vrac mais logistiquement ce n’était pas possible. Dans ma famille on est 7, donc 1kg de pâtes = un repas. Du coup, on ne va pas aller trois fois par semaine au magasin pour acheter en vrac. Mes parents travaillent, nous on était en cours, donc c’était assez compliqué. Alors, avoir nos courses livrées à domicile, c’était le bon deal.

Zero Waste Alternative Bulk

Quels seraient les conseils que tu donnerais au gens qui veulent entreprendre leur transition ? Par où devrait-ils commencer ?

Déjà, ne pas trop se mettre la pression. Être conscient du problème, c’est déjà une bonne chose. Mais après, il faut savoir faire le premier pas pour vraiment engranger le changement.

S’entourer de gens qui ont les mêmes valeurs c’est aussi très important. Parce que parfois on se sent très seul, et puis on ne voit pas l’évolution, on ne voit pas les choses changer. Donc, s’entourer de nouvelles personnes, que ce soit dans la vraie vie ou dans les réseaux, c’est important.

Enfin, clairement, commencer par la salle de bain c’est le plus simple selon moi, car c’est là qu’on a aussi plein de déchets inutiles qui sont changeables facilement.

A côté des avantages environnementaux, quels sont les avantages d’un mode de vie zéro déchet ?

Economiquement, quand on est peu nombreux, c’est un avantage. En achetant en vrac, on peut acheter la quantité exacte dont on a besoin et pas plus. Mais pour une grande famille comme celle d’où je viens, c’est plus compliqué. Dans une grande famille, ce qu’il faut c’est prioritiser les grands formats. Chez mes parents, on achète les pâtes en paquet de 5kg par exemple, du coup tu n’as qu’un seul déchet, mais c’est le même que les magasins en vrac en fait. Parce qu’au magasin en vrac tout arrive en format de 5-10kg qu’ils vident dans les silos. En plus, tout ce qui est produits secs, ça se conserve bien, donc quand on a la place pour les stocker, autant acheter en grand format.

Quels sont les « produits » zéro-déchets dont tu ne peux pas te passer ? (ex. gourde, mug, paille en inox, etc.)

La gourde pour moi c’est la base. Je refuse d’acheter de l’eau. A côté du déchet que ça produit, ce que je trouve assez aberrant c’est son coût. Ça m’est déjà arrivé d’oublier ma gourde et à ce moment-là j’en achète, mais j’achète une bouteille en verre.

J’ai aussi tout le temps un mug avec moi pour quand j’achète mon café. Pour le moment, je trouve que c’est encore difficile parfois d’utiliser ses propres bocaux, ses sacs etc. partout. Dans la boucherie du magasin où je travaille, on ne peut pas apporter ses propres boites à cause du covid. C’est ça aussi, la situation du covid a fait vraiment reculer le progrès en termes d’écologie.

Les cotons lavables aussi, c’est la première chose que j’ai changé et je ne m’en sépare pas. Et les culottes de règles. Ça franchement, en trois ans, je n’ai jamais eu de problème avec les culottes de règles. Ça a vraiment été le meilleur cap que j’ai passé. Et si tu as un potager, tu peux récupérer l’eau dans laquelle tu rinces ta culotte, et elle est très bonne pour tes légumes. J’ai vu ça sur Instagram, et il parait que c’est super bon. A tester !

Zero Waste Alternative 1

Y a-t-il certaines personnes qui t’ont inspiré dans ta démarche zéro-déchet et que tu nous recommanderais de suivre ?

Celle qui m’inspire vraiment au quotidien, c’est @ecolo_me. Elle, elle parle d’écologie, d’économie, de valorisation des déchets, etc. Elle a un potager énorme et est auto-suffisante en légumes toute l’année.

En Belgique, il y a @melting.green qui est du côté de Bruxelles et a aussi des chroniques à la RTBF. Elle aussi elle a un potager et des poules, et elle est très axée sur la mode éco-responsable.

Et alors une troisième, encore une femme, c’est @cjustemarie. Même s’il y a des hommes écolos aussi hein ! C’est juste que personnellement, j’ai besoin de pouvoir m’identifier à la personne du coup c’est plus simple ainsi.

Quels sont tes plans et objectifs futurs en ce qui concerne ton engagement envers un mode de vie durable ?

Le gros objectif de ma vie, c’est d’avoir une maison avec un potager, un petit élevage pour nous, de poulets par exemple, et un ou deux cochons. Vraiment avoir une maison qui nous ressemble, auto-suffisante ou presque, donc ça pour moi c’est vraiment un objectif de vie.

Et en ce qui concernent mes objectifs zéro-déchet, j’aimerais avoir des enfants, et donc l’objectif c’est d’en avoir sans tous les déchets qui vont avec. Parce qu’on sait qu’avoir des bébés ça créer énormément de déchets et aujourd’hui on y réfléchit déjà pas mal avec mon copain. On pense déjà aux couches lavables par exemple. Beaucoup de gens axés écologie nous disent de ne pas faire d’enfants, parce qu’on est déjà suffisamment nombreux sur Terre etc. Mais ça c’est quelque chose au-dessus duquel je ne peux pas passer. Mais du coup, on va faire au mieux pour qu’il n’y ait pas tous les déchets qui vont avec.

Finalement, mes objectifs de vie sont assez simples : je veux continuer de faire ce que je fais, en mieux.

Vous voulez lutter contre le gaspillage au quotidien ?

No Comments »

🎄 Augmentation du gaspillage pendant la période de Noël ? Pas si on peut l’empêcher!

Noël n’est pas seulement la période la plus chaleureuse de l’année, c’est aussi celle où l’on gaspille le plus de nourriture… C’est ce que montre une enquête que nous avons récemment menée auprès de 1.000 Belges*. Pour beaucoup d’entre nous, c’est normal qu’il y en ait davantage pendant les fêtes, mais on peut faire de notre mieux pour le réduire! Des restes dans la poubelle? On y pense même pas! Pour vous aider dans cette démarche, on vous partage nos meilleurs (et plus simples) astuces pour éviter le gaspillage pendant les fêtes! 

Pendant la préparation

Une bonne préparation est la clé de la lutte contre le gaspillage!

Pensez, par exemple, à demander à vos invités ce qu’ils aiment, n’aiment pas, ou encore s’ils ont des allergies. Il ne sert à rien de préparer un plat d’accompagnement que vous seul aimerez… Vous le ferez une autre fois! 

Lorsque vous préparez votre menu,  regardez avant ce que vous avez dans votre garde-manger à la maison. Il y a-t-il des choses que vous pouvez utiliser dans votre menu? Parfait! Vous n’avez pas besoin de les acheter, et vous êtes sûr qu’ils ne resteront pas dans un coin et ne se périment pas. 

Lorsque vous faites le tri dans votre armoire, regardez les différents types de dates de péremption. Les produits portant une date de durabilité minimale (DDM) peuvent encore être consommés des jours, des semaines et parfois même des mois après cette date. 

Mais c’est au supermarché que les problèmes commencent vraiment ! Faites donc une liste avant de partir et respectez-la! Encore mieux: ajoutez les quantités! Beaucoup d’entre nous sont plus susceptibles de faire des achats impulsifs pendant la période des fêtes**. De plus, il est préférable de ne pas faire les courses quand on a faim, car on a vite fait d’acheter beaucoup plus que nécessaire. 

N’oubliez pas de penser aux quantités. Prévoyez suffisamment de nourriture (nous savons que vous ne voulez pas que quelqu’un rentre chez lui affamé, nous vous donnerons donc plus tard quelques conseils pour utiliser les restes), mais il n’est vraiment pas nécessaire de prévoir deux fois plus de nourriture!

Un autre conseil? Essayez de faire vos courses dans un magasin de vrac! Vous pouvez ainsi acheter les quantités exactes dont vous avez besoin et vous ne vous retrouverez pas avec une quantité énorme d’un ingrédient que vous n’utilisez pas très souvent! Et pourquoi ne pas choisir des fruits et légumes “moches », qui sont souvent ignorés par les autres? Promis, ils seront tout aussi bon!

En outre, vous pouvez également donner un coup de pouce au supermarché pour limiter les déchets! Votre dîner est pour après-demain? Dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’une crème qui peut durer des semaines… Si vous savez que vous utiliserez bientôt les produits, il est préférable de choisir ceux avec une date de péremption plus courte. Ainsi, le magasin n’aura pas à jeter ce pot de crème qui expire dans une semaine et que tout le monde ignore!

Le festin

Il est enfin temps de manger votre délicieux repas. Vous pensez que le travail est terminé, parce qu’à ce stade, je ne peux rien faire de plus pour éviter le gaspillage… Eh bien, nous avons quelques idées supplémentaires ! 

Par exemple, il est préférable de servir de plus petites portions et de servir vos invités une seconde fois s’ils ont encore faim. Au lieu de laisser vos invités avec une demi-assiette à jeter, gardez vos restes dans le plat et vous les utiliserez plus tard! Ce n’est pas non plus une bonne idée d’opter pour un buffet, car les buffets génèrent une énorme quantité de déchets

Après le repas

Vous ne nous aurez pas, on sait que vous avez secrètement prévu plus que nécessaire ! Et donc nous vous donnons quelques astuces pour les restes !

Ça commence dès que vous débarrassez la table. Ne laissez pas vos plats sur la table trop longtemps, mais mettez-les tout de suite au réfrigérateur. Ainsi, ils ne se détériorent pas. Veillez également à placer vos produits au bon endroit dans le réfrigérateur, car il n’a pas la même température partout! Vous ne savez pas où tout mettre? Consultez notre article sur les règles d’or d’un frigo bien rangé!

Que pouvez-vous en faire après ? Eh bien, il y a beaucoup d’options !

Par exemple, vous pouvez proposer à vos invités de repartir avec des restes. Et si vous leur demandez à l’avance d’apporter un récipient réutilisable? Vous ne créez pas de déchets supplémentaires et vous n’avez pas de problème pour récupérer vos propres boîtes par la suite (nous connaissons tous ce problème!).

Vous avez vraiment beaucoup de restes? Congelez-en quelques-uns, pour ne pas les gaspiller et pouvoir retrouver dans quelques mois le goût de Noël… Gagnant-gagnant ! Pourquoi ne pas manger une partie du contenu de votre congélateur dans les semaines qui précèdent les fêtes? Vous aurez alors certainement de la place !

Et, bien sûr, vous pouvez manger les restes dans les jours qui suivent Noël. Pourquoi ne pas organiser un brunch pour manger les restes? Vous pouvez les manger tels que vous les avez préparés, ou même les utiliser dans de nouveaux plats! Pas d’inspiration? Nous en avons assez pour tout le monde! Sur notre blog et nos réseaux sociaux, vous trouverez de nombreuses recettes zéro déchet et il existe également de nombreuses applications et sites où vous pouvez trouver des recettes en fonction des ingrédients que vous entrez… Du gâteau! 

Notre top 5

  • Lors de la préparation du menu, tenez compte des préférences de vos invités et des produits présents dans votre garde-manger.
  • Faites une liste avant de vous rendre au magasin et respectez-la. Il est également très utile de noter les quantités pour être sûr de ne pas en acheter trop.
  • Essayez un magasin de vrac. Ainsi, vous pouvez choisir les quantités exactes dont vous avez besoin et vous ne vous retrouverez pas avec un ingrédient que vous n’utilisez pas très souvent.
  • Faites attention aux portions. Il vaut mieux servir de plus petites portions à vos invités et faire en sorte qu’ils en redemandent, plutôt que de les voir finir que la moitié de leur assiette et de devoir tout jeter.
  • Utilisez vos restes ! Il suffit de les consommer dans les jours qui suivent, de préparer de nouveaux plats avec, de les congeler ou, mieux encore, de faire plaisir à quelqu’un ! Vous pouvez aussi les offrir à vos invités ou les donner à quelqu’un de votre voisinage qui en a besoin!
Vous voulez lutter contre le gaspillage au quotidien ?

*Enquête de Phenix et iVox auprès de 1000 Belges entre le 24 novembre et le 6 décembre.

** 43% des participants ont indiqué être plus enclins à succomber à des achats impulsifs pendant les fêtes.

No Comments »

🕴 Devenir un panier-hacker : comment ne jamais louper le panier de vos rêves

Vous êtes le meilleur au shotgun, vous connaissez par cœur les horaires de publications de vos paniers Phenix favoris, mais parfois ils vous passent quand même sous le nez ?
Ou alors, vous êtes novices et ne savez pas trop comment vous y prendre ?

Voici quelques astuces pour devenir un véritable panier-hacker

Quelques petites règles qui vous permettront d’augmenter vos chances de commander le panier anti-gaspi rêvé.

  • Les Notifications sur vos paniers anti-gaspi préférés

Trouver un panier, c’est parfois la guerre ! Alors pour ne rater aucun panier de votre commerçant préféré, vous pouvez le mettre en favori et ainsi être averti lorsqu’il publie. Rien de plus simple : cochez la petite étoile en haut à droite sur la photo du commerçant.

Nous travaillons tous les jours pour que les notifications vous parviennent le plus rapidement possible. Il se peut qu’entre le moment où la notification est publiée et le moment où vous la voyez, les paniers soient déjà pris…ce sera pour une autre fois !

N’oubliez pas que si un commerçant n’a pas d’invendus en ce moment, vous ne recevrez pas de notifications tant qu’il ne publiera pas.

Et si vous ne souhaitez plus recevoir de publications : vous pouvez toujours changer votre réponse dans « Mes préférences ».

 

  • Les Abonnements pour réserver vos paniers anti-gaspi à l’avance

Parfois c’est un peu trop la course aux paniers et vous avez l’impression qu’ils partent décidément trop vite, même avec les notifications ? Pour plus de sérénité, certains commerçants proposent aussi des abonnements. Ça veut dire que toutes les semaines, un panier est réservé rien que pour vous. Plus besoin de se presser, on garde la surprise sans le rush !

 

  • Le bon Timing

Tout est question de timing ! Avez-vous remarqué que certains commerçants publient toujours à la même heure?

Par exemple, le Franprix de la rue Charcot publie toujours à 10h. Et de façon générale, notre petit conseil c’est que la plupart des commerçants publient à 10h : c’est le meilleur horaire pour avoir la plus grande variété de paniers.

 

  • Et pour un achat anti-gaspi 100% réussi :

– Pensez à prendre un sac en toile ou un tupperware pour récupérer votre panier. C’est ça d’emballages en moins !

– Si vous avez un empêchement pour récupérer votre panier : annulez le plus tôt possible ! De retour sur la marché des paniers anti-gaspi, votre panier abandonné pourra faire un heureux.

– N’oubliez pas votre banane ! Souriez, votre commerçant fait de son mieux pour confectionner les paniers dans les meilleurs délais. Et s’il n’est pas entièrement prêt, vous pouvez toujours aller faire un tour dans son magasin et revenir quelques minutes plus tard.

 

  • Perdu sur l’appli ?

N’hésitez pas à refaire un tour ici pour voir comment ça marche. 

 

A bientôt pour tester vos nouveaux skills sur l’application Phenix !

 

Envie de te lancer dans l’anti-gaspi ?

 

Commentaires fermés sur 🕴 Devenir un panier-hacker : comment ne jamais louper le panier de vos rêves

💜Nos commerces pépites de l’Est Parisien sur l’appli Phenix

Il paraît qu’on s’arrache les paniers anti-gaspi sur l’application… De Gare du Nord à Vincennes, on a sélectionné nos primeurs, boulangeries, épiceries et restaurants préférés pour ne rater aucun bon plan à Paris !

 

Pas le temps de tout lire? Retrouvez nos adresses préférées par catégorie

 

PRIMEURS

 

primeur-anti-gaspi-phenix

 

– Primeur Jardin aux 4 saisons –

En plein cœur de la rue de Meaux, Le jardin aux 4 saisons vous propose des fruits et légumes frais tous les jours. Et ceux qui sont un peu moins beaux, ils vous les réservent à prix réduits!

? Où trouver les paniers surprise du Jardin aux 4 saisons ?

14 Rue de Meaux, Paris 19

 

Récupérer des paniers de fruits et légumes sur l'application Phenix

 

– Primeur La Maison Laury au Marché Daumesnil –

La Maison Laury vous propose des fruits et légumes frais tous les jours. Et ceux qui sont un peu moins beaux, ils vous les réservent à prix réduits!

? Où trouver les paniers fruits et légumes de La Maison Laury ?

41 Boulevard de Reuilly, Paris 12

 

 

BOULANGERIES

 

boulangerie-anti-gaspi-phenix

 

– Boulangerie Tembely –

Au coeur du quartier de la Goutte d’Or, Tembely est une boulangerie artisanale et originale créee par Swan et Khabija. Sincère, simple et honnête, cette enseigne saura vous régaler en pains, viennoiseries et plats traiteur.

? Où trouver les paniers gourmands de Tembely ?

33 Rue Myrha, Paris 18

Récupérer des paniers gourmands de boulangeries sur l'application Phenix

– Boulangerie Les délices de Youssef –

Boulangerie et pâtisserie artisanale qui n’attend que vous pour vous régaler en viennoiseries du jour.

? Où trouver les paniers gourmands des Délices de Youssef?

32 Rue Marcadet, Paris 18

 

RESTAURANTS

 

restaurant-anti-gaspi-phenix

 

– Barbecue Los Pollos –

Chez Los Pollos, c’est barbecue toute l’année! Engagé à ne rien jeter, Los Pollos fait saliver le quartier avec ses volailles 100% Françaises braisées au charbon de bois.

? Où trouver les paniers surprise de Los Pollos ?

17 Avenue Secrétan, Paris 19

voir le commerce

 

– Restaurant italien Chez Valentino –

Spécialités italiennes de la cuisine à l’assiette! Chez Valentino s’engage à ne rien jeter pour vous réserver ses plats du jour à prix réduits!

? Où trouver les paniers surprise de Chez Valentino ?

27 Boulevard Diderot, Paris 11

 

Récupérer des paniers surprise de restaurants sur l'application Phenix

 

– Como Kitchen chemin vert –

Une cuisine citadine et healthy qui limite son gaspi ! Tous les soirs, elle vous propose ses bowls gourmands invendus : épicurien, veggie et vegan à prix mini.

? Où trouver les paniers surprise de Como Kitchen ?

61 Rue du Chemin Vert, Paris 11

– Cantine Jour Bercy –

Jour est une cantine healthy 100% nature où vous êtes libre de composer votre salade sur mesure et goûter à leur diversité de wraps, quiches et pâtisseries. Engagé, Jour ne cuisine qu’avec des produits français et limite son gaspillage en vous préparant des paniers d’invendus à petits prix.

? Où trouver les paniers surprise de Jour Bercy ?

45 Cour Saint-Emilion Paris 12

 

– Restaurant Boun Thaï –

Spécialités Thaï-Viet faits maison à base de pâtes de riz sans gluten. Venez découvrir ses saveurs exotiques !

? Où trouver les paniers surprise de Boun Thaï ?

31 Rue Massue, Vincennes

 

 

COMMERCES DE BOUCHE

 

boucherie-anti-gaspi-phenix

 

 

– Les boucheries Francis –

A deux pas de la Place de la République, Les Boucheries Francis s’engage à servir des viandes de qualité issues uniquement d’élevages traditionnels français. Toujours conviviaux, ils s’appliquent à vous préparer des paniers charcuterie, coupes de viandes du jour et produits gourmets pour régaler vos papilles !

? Où trouver les paniers surprise des Boucheries Francis ?

82 rue Oberkampf Paris 11

 

 

 

SUR LE POUCE

 

sur-le-pouce-anti-gaspi-phenix

 

– Restaurant italien Casadiagana –

Petits déjeuners, soupes, sandwichs et plats de pâtes faits-maison pour un repas rapide et complet.

? Où trouver les paniers surprise de Casadiagana ?

78 Avenue de la République, Paris 11

 

– Sunny’s Bagels –

Vous avez faim et pas envie de cuisiner ? Pas de problèmes ! Sunny’s Bagels vous propose ses délicieux bagels, crêpes, paninis, hot dogs, donuts et desserts maison.

? Où trouver les paniers surprise des Sunny’s Bagels ?

80 Rue de Fontenay, Vincennes

voir le commerce

 

– Restaurant Kumo Roll –

Kumo Roll c’est un sandwich original, inspiré du sushi pour offrir à tous ceux qui veulent manger vite et sain !

? Où trouver les paniers surprise de Kumo Roll ?

126 Rue de Picpus Paris 12

 

 

SUPERMARCHES

supermarchés anti gaspi phenix

– Monop’ Lafayette –

Le Monop’ de Poissonière met de côté ses invendus pour un panier plein de surprises !

? Où trouver les paniers surprise de Monop’ Lafayette ?

9 Rue la Fayette, Paris 9

Récupérer des paniers surprise de supermarchés sur l'application Phenix

EPICERIES

 

Sunny's Bagels 80 Rue de Fontenay, Vincennes Vous avez faim et pas envie de cuisiner ? Pas de problèmes ! Sunny's Bagels vous propose ses délicieux bagels, crêpes, paninis, hot dogs, donuts et desserts maison. Voir le commerce

– L’épicerie Paris Provence –

Depuis 17 ans, Fabrice parcourt la Provence pour dénicher les meilleurs produits de ce terroir. Il a crée en plein coeur de Paris une épicerie chaleureuse et contemporaine pour vous faire partager un instant de convivialité.

? Où trouver les paniers surprise de Paris Provence ?

110 Rue de la Roquette, Paris 11

Récupérer des paniers gourmands d'épiceries sur l'application Phenix

 

– L’épicerie Tout Bon Vrac&Bio –

Grand magasin de quartier 100% bio, indépendant et engagé dans l’anti gaspi.

? Où trouver les paniers surprise de Tout Bon – Vrac&Bio ?

120 Rue des Pyrénées, Paris 20

Phenix n’a que des solutions à vous proposer pour lutter ensemble contre le gaspillage alimentaire.  Avec notre application, vous pouvez sauver les invendus des commerçants proche de chez vous à moindre coût. Nous ajoutons chaque jour de nouveaux commerçants en France, en Espagne et au Portugal ! Vous n’avez pas encore l’appli ? Rendez-vous sur les stores !
Pour aller plus loin dans la démarche éco-responsable, découvrez les adresses Zéro-Déchet préférées de l’équipe Phenix à Paris !
Vous voulez lutter contre le gaspillage ?

Commentaires fermés sur 💜Nos commerces pépites de l’Est Parisien sur l’appli Phenix

Recevez nos conseils anti-gaspillage