Acheter des invendus peut sembler étrange, pourtant c’est un geste fort contre le gaspillage alimentaire et pour le soutien des commerces. Et si l’économie circulaire est bonne pour la planète, elle l’est aussi pour votre portefeuille ! Dans cet article, on vous explique comment l’achat d’invendus peut soutenir un commerçant, la planète, mais aussi vous permettre de faire des économies et de belles découvertes.

Le gaspillage dans le monde

Acheter des invendus pour Ă©viter le gaspillage des ressources naturelles

En Belgique on gaspille environ 345 kg de nourriture par personne par an. Quand on découvre l’importance de ce chiffre pour notre seul pays, on ose à peine imaginer l’impact mondial du gaspillage… 

On vous donne quand même une petite idée ? Dans le monde, plus de 41 000 kilos de nourriture sont jetés à chaque seconde. Oui, ça fait peur ! Concrètement, le gaspillage alimentaire dans le monde représente un tiers de la production globale de denrées alimentaires liées à la consommation. Si on se penche sur la répartition de ces pertes, 14% du gaspillage proviendrait de la distribution et 32% du producteur. 

Le problème, c’est que ce gaspillage alimentaire a aussi un impact écologique :

  • Il serait responsable de 3,3 gigatonnes de gaz Ă  effet de serre par an ;
  • La nourriture produite non consommĂ©e demande 250 km³ d’eau par an ;
  • Les produits alimentaires non consommĂ©s occupent 30% des terres agricoles mondiales.

La solution à ce problème de taille ? En achetant des produits invendus, vous évitez donc le gaspillage de nourriture, mais aussi de ressources naturelles. Un beau geste pour la planète !

Acheter des invendus pour préserver les ressources

Soutenir un commerce en achetant des invendus

Les belles tomates de votre primeur, les produits secs de l’épicier, les plats à emporter du traiteur ou les délicieux croissants du boulanger ne sont pas arrivés en rayon par hasard. Un commerçant doit acheter ses produits, mais aussi les préparer et prendre de son temps pour les mettre en rayon. Dans le cas de produits invendus, ce ne sont donc pas seulement les marchandises qui sont perdues, mais aussi du temps, de l’investissement et de l’argent. 

Les invendus sont inévitables puisqu’il est impossible de prévoir quels fruits auront la préférence des clients ou combien de baguettes de pain seront exactement vendues dans la journée. Ce désagrément fait malheureusement partie du quotidien de tous les commerçants ! Et si la distribution des invendus permettait aux commerçants de récupérer au moins le prix de leurs ingrédients ?

Prenons un exemple concret : 

Un commerçant paie une certaine somme ses matières premières (ingrédients ou produits), mais aussi les frais de ses locaux et du personnel, comme des vendeurs ou même des cuisiniers. S’il ne souhaite pas jeter ses invendus, il peut les proposer à l’achat sur une appli anti-gaspi comme Phenix par exemple. Ces ventes ne lui permettront pas de réaliser une marge, mais elles lui éviteront de perdre de l’argent et lui permettront de récupérer au moins le prix de sa matière première ! 

Pour aller plus loin, découvrez notre article : Les invendus en supermarché sont-ils jetés ?

Vous voulez sauver des invendus ?

Vendre ou donner ses invendus ?

Et pourquoi ne pas en faire profiter tout le monde ? Les dons d’invendus sont aussi une manière de redonner de la valeur aux produits. Ce n’est pas parce qu’ils sont bientôt périmés qu’ils ne sont plus bons ! 

D’ailleurs, sachez que Phenix travaille avec plus de 1500 associations. C’est simple, quand un produit qui n’a pas Ă©tĂ© vendu est disponible sur l’application c’est parce qu’aucune association ne passe ce jour-lĂ  pour rĂ©cupĂ©rer les invendus, ou parce que le volume des invendus est trop faible – dans le cas des boulangeries ou des restaurants, par exemple. Il peut Ă©galement s’agir de produits interdits au don par la loi, c’est le cas de la viande hachĂ©e, des pâtisseries Ă  base de crème pâtissière, ou des crustacĂ©s par exemple. 

Vendre les invendus

Faire de belles dĂ©couvertes grâce Ă  l’achat d’invendus

Oser l’achat d’invendus peut aussi vous permettre de faire de belles découvertes. En effet, les paniers d’invendus qui sont disponibles sur l’application Phenix sont toujours composés de produits du jour. Leur contenu est donc une vraie surprise puisqu’il change au quotidien.

En achetant un panier de légumes, vous profitez de légumes de saison que vous avez l’habitude de consommer comme les pommes de terre et les carottes, mais aussi d’autres légumes « oubliés » ou plus « originaux » qui peuvent se glisser dans le panier : les topinambours par exemple. Ils vous permettront de tester de nouvelles recettes et de varier vos habitudes alimentaires !

Vous craignez les mauvaises surprises ? Pas de panique, grâce aux filtres vous pouvez choisir de ne voir que des paniers surprises bio, végétariens, hallal, vegan, casher, sans gluten, ou encore sans lactose.

Découvrir de nouveaux produits grâce aux invendus

Comment faire de bonnes affaires en achetant des invendus ?

Le petit bonus dans cette histoire, c’est que qui dit invendus… dit aussi petit prix ! Consulter une application anti-gaspi comme Phenix pour faire ses courses, c’est donc une bonne manière de réaliser des économies tout en faisant un geste pour la planète et les commerçants. 

Les produits alimentaires qui sont vendus sur l’application anti-gaspi Phenix coûtent en moyenne jusqu’à 50% moins cher que les produits d’origine. Ce n’est vraiment pas négligeable pour une famille ! Cela vous permet aussi de profiter de produits que vous ne vous autorisez pas toujours, comme de bonnes viennoiseries le matin. 

En conclusion, le fait d’acheter des invendus vous permet de réaliser de grosses économies sur votre budget de courses mensuel, mais participe aussi au soutien de commerces locaux et à l’écologie ! Un geste trois-en-un que vous pouvez faire en téléchargeant notre application Phenix et en consultant les paniers d’invendus disponibles à l’achat, près de chez vous. 

Vous voulez lutter contre le gaspillage ?