Comment calculer la rotation des stocks ?

La rotation des stocks d’une entreprise représente le renouvellement des marchandises au sein d’une entreprise sur une période donnée. Il s’agit d’un indicateur pertinent à calculer pour bien gérer son stock.

Qu’est-ce que la rotation des stocks ?

La rotation des stocks est un ratio indiquant le nombre de fois où les produits d’une entreprise sont vendus puis remplacés au cours d’une période. Plus la rotation des marchandises– est rapide, plus l’entreprise est considérée comme performante.

Le ratio de rotation des stocks est un chiffre qui peut être comparé à celui des années précédentes pour la même firme, ou à d’autres entreprises du même secteur.

Calculer le taux de rotation des stocks

Voici une méthode pour calculer le taux de rotation des stocks. Pour cela, vous avez besoin de calculer :

  • Le coût des produits vendus (CPV). Il se calcule en aditionnant les coûts nécessaires à la production de votre marchandise : main-d’oeuvre, achat de matières premières et frais d’amortissement.
  • La valeur moyenne des stocks : (valeur du stock en début d’année + valeur du stock en fin d’année) / 2. La valeur du stock se calcule à l’aide d’inventaires de stock réalisés dans les entrepôts ou magasins de votre entreprise.

Le ratio de rotation des stocks se calcule ainsi : coût des produits vendus / valeur moyenne des stocks. Un ratio élevé (proche de 10) indique une bonne santé financière de votre activité.

Calculer le délai de rotation des stocks

Il se calcule en multipliant le taux de rotation des marchandises par le nombre de jours que l’on souhaite.

En règle générale, on calcule le délai de rotation moyen sur une année civile. Ainsi :

  • Taux de rotation des stocks x 365

On obtient un chiffre qui correspond au nombre de jours de renouvellement de son stock. Par exemple, si votre taux de rotation est de 7, il vous faut 52 jours pour vendre votre produit. Plus le nombre de jours est bas, plus l’écoulement de votre stock est rapide et votre entreprise est efficiente.

rotation stocks
Faites de la place dans votre entrepôt

Toutefois, en fonction du domaine d’activité de votre entreprise, les taux de rotation des marchandises seront très différents : certaines activités ont une rotation élevée (denrées alimentaires par exemple), d’autres plus lente (voitures, par exemple).

Optimiser le taux de rotation des stocks

Il est important d’améliorer le taux de rotation des marchandises dans une entreprise, car des stocks dormants signifient une perte en termes de chiffre d’affaires.

Trouver le bon équilibre dans le renouvellement des marchandises

Plus le taux de rotation des stocks est élevé, plus l’entreprise est performante. Toutefois, cette affirmation possède des limites car une rotation trop élevée -peu de marchandises en stock- peut causer des ruptures de stock. A l’inverse, un taux de rotation des stocks faible engendre des stocks morts, donc des coûts en termes de stockage et de gestion des invendus.

Tout l’intérêt du calcul de rotation des stocks est de trouver un ratio optimal pour votre entreprise. Celui-ci s’élabore en fonction de votre activité et certains facteurs sont à prendre en compte. Ainsi, la saisonnalité, le délai moyen de fabrication ou de commandes de vos marchandises peuvent être importants.

Améliorer la vitesse de rotation

Si la rotation des produits est trop faible, vous pouvez vous poser certaines questions quant au fonctionnement de votre entreprise. Les clients se désintéressent-ils de la marchandise ? Quels sont les obstacles à la vente de vos biens ? Un prix de vente trop élevé ?

S’il s’agit d’une difficulté conjoncturelle (liée à une crise ponctuelle, une mauvaise météo…) il est possible d’écouler son sur-stock à l’aide de rabais, de vente aux soldeurs ou à des dons. S’il s’agit d’un problème structurel, qui revient d’année en année, il convient de repenser sa gestion de stock pour l’optimiser.

Adapter le niveau de stock pour améliorer le taux de rotation

Une fois que vous aurez calculé votre taux de rotation de stock, vous pouvez adapter vos approvisionnements pour éviter de vous retrouver avec des stocks dormants les années suivantes. Si vous avez des difficultés à vendre un article, diminuez-en les quantités à commander et supprimez un rayon de votre entrepôt. Ainsi, vous gagnerez en espace de stockage, en fluidité et en rentabilité.

Vous souhaitez améliorer le taux de rotation de vos marchandises ? Réaliser un inventaire ou un audit de votre stock ? Gérer plus facilement votre sur-stock ? Faites appel à Phenix !

No Comments »

Qu’est-ce que la gestion de stock et comment l’optimiser ?

Les stocks constituent les biens qui ont un rôle dans la vie de votre entreprise, qu’ils s’agisse de matières premières pour la production, ou de produits finis destinés à la vente. Savoir optimiser la gestion de stock est un atout clé pour votre entreprise.

Gestion de stock : définition et enjeux

Selon l’activité de votre entreprise, un stock peut être constitué en différents endroits : on peut le trouver en magasin ou en réserve, pour ce qui est de la marchandise destinée à la vente. Le plus souvent, on trouve des stocks en entrepôt, mais également en atelier ou en usine en ce qui concerne les produits bruts.

La gestion des stocks au sein de votre entreprise

La gestion des stocks est la capacité, pour une entreprise, à répondre à la demande de ses clients en temps et en heure, sans générer de sur-stock en entrepôt ou en magasin.

Chaque entreprise, à travers son activité et son mode de fonctionnement, est unique, et doit par conséquent adopter une gestion de stock personnalisée. Les besoins en termes de stockage seront différents si l’entreprise vend des denrées alimentaires périssables ou du matériel de construction, par exemple !

Les enjeux de la gestion de stock

Une bonne gestion des stocks est primordiale pour votre entreprise, car elle a un impact sur votre trésorerie. Un sous-stock peut engendrer l’insatisfaction de votre clientèle qui risque de se tourner vers la concurrence.Un sur-stock immobilise de l’espace de stockage dans votre réserve ou votre entrepôt, donc entraîne des coûts liés au stockage. De même, un stock trop important immobilise des capitaux (marchandises non vendues) et accroît votre besoin en fonds de roulement (BFR).

gestion de stock
Eviter le surstock

Un stock dormant aura un impact sur la qualité de la marchandise, qui peut finir par se détériorer. L’entreprise devra écouler son stock à une valeur moindre que le prix du marché, ou donner ses invendus, ce qui impactera son chiffre d’affaires.

Tout l’enjeu de la gestion de stock est donc de réussir à livrer vos clients en temps et en heure tout en évitant les stocks dormants. Ceci, lors de l’ensemble des étapes, de la production jusqu’à la vente en magasin.

Les différentes méthodes de gestion de stocks

Il existe différents types de gestion de stocks, à choisir et à adapter en fonction de votre entreprise. Une bonne gestion du stockage marchandises doit compiler plusieurs facteurs. La quantité de marchandises et la fréquence de la commande doivent être alignées avec la demande du client et le temps de fabrication ou de livraison.

La méthode de réapprovisionnement ou méthode calendaire

Il s’agit de commander des marchandises à date et en quantité fixes. Généralement, le réapprovisionnement se fait dans le cadre d’un contrat établi entre le fournisseur et le client. C’est la méthode de gestion de stocks la plus simple, mais également l’une des plus rigides. Elle convient pour des biens de grande consommation, dont la commande varie peu.

La méthode de recomplètement

Elle consiste à commander des produits à date fixe, mais en quantités variables. On analyse le stock existant à l’aide d’un inventaire et on le complète en fonctions des besoins. Une méthode intéressante d’un point de vue financier, mais qui nécessite de bien connaître son stock et d’anticiper les besoins à venir.

La méthode du point de commande

Cette fois, il s’agit de commander des marchandises en quantité fixe, mais à des dates variables. Le gestionnaire de stock surveille le niveau de ses marchandises : une fois que le « stock critique » est atteint, il passe une commande à son fournisseur. Il est nécessaire pour cela de bien définir son point de commande ou stock critique pour ne pas se retrouver en rupture de stock vis-à-vis de ses clients.

La méthode du juste à temps

Cette méthode d’approvisionnement se base sur la demande préalable du client. Les biens sont commandés uniquement lorsque l’on sait que l’on va réaliser une vente. Cette méthode possède un avantage en termes de stockage, car elle réduit au minimum les stocks dormants. Toutefois, cela nécessite d’être particulièrement réactif en ce qui concerne la livraison et la fabrication de la marchandise.

Le drop shipping

La méthode du drop shipping consiste tout simplement à ne pas avoir de stock ! L’entreprise s’occupe de gérer les commandes de ses clients et de vendre les marchandises. C’est le fournisseur qui envoie directement le bien au client. Cette méthode peut convenir pour les entreprises de e-commerce, mais pas pour les entreprises qui produisent elles-mêmes leurs marchandises.

Optimiser la gestion de stock

Pour optimiser la gestion de ses stocks, il convient à la fois d’adopter la méthode adaptée à votre entreprise et de disposer de gestionnaires de stocks expérimentés, qui peuvent s’appuyer sur des logiciels de gestion de stocks adaptés.

Les systèmes de gestion des stocks : logiciels et autres

La taille et la complexité des stocks gérée par une entreprise a tendance à augmenter. Une gestion des stocks traditionnelle, basée sur le visuel et les bons de commande papier, est de plus en plus difficile à assumer en cas d’augmentation de la taille du stock.

Les gestionnaires de stock peuvent s’appuyer sur un outil tel qu’un simple fichier Excel de gestion des stocks, ou, pour les plus grandes structures, sur une plateforme ou un logiciel de gestion des stocks.

Celui-ci permet par exemple d’évaluer le stock critique, de gérer les dates de péremption si les denrées stockées sont périssables, et d’avoir un suivi des invendus. Cela permet de mieux anticiper les commandes en amont.

gestion de stock
Utiliser un logiciel de gestion de stock

Les qualités d’un bon gestionnaire de stock

Une entreprise doit s’appuyer sur un bon système de gestion de stock, mais également de collaborateurs fiables et expérimentés. En effet, il s’agit de savoir mener finement son stock : connaître la demande client pour l’anticiper, éviter les ruptures dans la chaîne logistique, savoir identifier son point de commande… Le facteur humain et l’informatique doivent aller de pair pour une gestion des stocks optimale.

Optimiser la gestion de son stock avec Phenix

Des stocks morts peuvent impacter la bonne santé financière de votre entreprise. Pour éviter les coûts liés au stockage, il convient d’adopter une bonne gestion de votre stock.

Phenix peut réaliser un audit de votre stock et vous aider à trouver la solution adaptée à votre entreprise pour mieux gérer les stocks et écouler vos invendus. Contactez-nous pour en savoir plus !

No Comments »

Recevez nos conseils anti-gaspi