Les enseignes de déstockage alimentaire se multiplient depuis 10 ans. En cause, l’inflation, qui incite les consommateurs à acheter des produits à bas coût. La loi sur le gaspillage alimentaire a favorisé, en outre, la revente des invendus en interdisant leur destruction.

Qu’est-ce que le destockage alimentaire ?

Le déstockage alimentaire est la revente à prix discount de produits alimentaires ne pouvant pas être vendus sur les circuits classiques. Ces aliments peuvent se vendre dans des magasins de déstockage alimentaire ou sur Internet.

D’où viennent les produits alimentaires en déstockage ?

Les denrées alimentaires en déstockage proviennent des industriels, des grossistes ou des grandes surfaces. Il s’agit de produits non vendables à leur prix habituel dans les rayons des supermarchés.

revente stock
Les produits d’épicerie peuvent être revendus ©fotofrog

Ces aliments sont issus d’un surstock. Il y a plusieurs raisons à l’existence d’un stock excédentaire en entrepôt ou en magasin. Il peut y avoir des erreurs de gestion des stocks ou des aléas dans la vente de produits, qui génèrent des invendus. Certains produits ne sont plus vendables, simplement à cause d’une modification dans le packaging ou d’une erreur d’étiquetage.

Enfin, les règles strictes concernant les dates de péremption génèrent des stocks d’invendus importants. Certains produits ne sont plus commercialisables en raison du dépassement de la date de durabilité minimale (DDM), mais peuvent être consommés pendant plusieurs semaines.

Destockage alimentaire et dates de péremption

Il existe plusieurs types de dates de péremption : la DLC est la date limite de consommation, pour les produits frais, la viande… Celle-ci doit être respectée car la consommation de produits périmés entraîne des risques pour la santé.

La DDM ou date de durabilité minimale remplace la DLUO (date limite d’utilisation optimale). Celle-ci est donnée à titre indicatif. Les aliments peuvent toutefois être encore consommés après le dépassement de la DDM. Leur couleur ou leur texture peuvent parfois être altérées, sans incidence sur la comestibilité du produit.

Les produits dont la DLC a été dépassée ne peuvent en aucun cas être revendus, ni même donnés à des associations. En revanche, les produits dont la DDM a été dépassée peuvent être revendus en destockage alimentaire.

Où acheter des produits en déstockage ?

Si un industriel ou un grossiste se retrouve avec des invendus alimentaires, plusieurs options s’offrent à lui. Il peut choisir de les donner à des association ou de les vendre. La vente en déstockage peut passer par plusieurs canaux. Ainsi, les consommateurs peuvent acheter des produits en destockage alimentaire dans différents points de vente.

Les magasins de destockage alimentaire

Plusieurs enseignes spécialisées dans le destockage alimentaire ont fait leur apparition en France. On y trouve des produits de grandes marques à des prix environ 25% moins chers qu’en supermarché. La plupart des enseignes ne vendent que des produits d’épicerie (sodas, bonbons…). D’autres vendent également des invendus non alimentaires (vêtements…). Certains magasins de déstockage se spécialisent aussi dans les produits frais. La plupart des produits alimentaires qu’on y trouve sont à date courte ou avec de légers défauts de fabrication.

destockage alimentaire
Les magasins de destockage alimentaire se sont multipliés ©PeopleImages

Destockage alimentaire en ligne

Les industriels qui possèdent un stock dormant de marchandises peuvent choisir de les vendre en ligne. Ils peuvent passer par des sites spécialisés dans la vente outlet, par des enchères de déstockage

En revanche, il s’agit le plus souvent de très grandes quantités (palettes de déstockage…). Pour les particuliers, il existe des canaux plus adaptés pour acheter du destockage alimentaire. Certains sites ou des applications se spécialisent dans la revente de stocks pour les consommateurs.

Les applis de déstockage alimentaire

Il existe plusieurs applications pour faire profiter aux consommateurs des produits à date courte ou en déstockage. Phenix a par exemple développé une application anti-gaspi pour les consommateurs. Les grandes surfaces ou les industriels peuvent mettre en vente à prix cassé des invendus alimentaires. Une source de revenus pour les producteurs et un bon plan pour les consommateurs !

Le don des invendus alimentaires

Les acteurs de la grande distribution peuvent également opter pour le don des invendus plutôt que de trouver des solutions de déstockage. Le don peut être adapté pour des grandes quantités de denrées, si l’on trouve des associations caritatives aptes à recevoir de larges volumes. Avec Phenix, vous pouvez évaluer vos articles à déstocker ou à donner, et trouver l’option la plus adaptée à votre entreprise.