Les stocks dormants constituent un véritable manque à gagner pour une entreprise. Il convient de les éviter au maximum en adoptant une gestion des stocks optimale.

Identifier et calculer un stock dormant

Un stock dormant, ou stock mort, est un ensemble de marchandises qui ne s’écoule pas, ou pas assez rapidement, sur les circuits de vente traditionnels. Ils représentent un coût pour l’entreprise, car ils prennent de la place au sein d’un espace de stockage ou d’un entrepôt.

Comment apparaissent les stocks dormants ?

Toute entreprise qui gère des biens doit pouvoir disposer d’un stock de marchandises minimal pour approvisionner ses clients. Toutefois, certains stocks peuvent s’écouler plus lentement que la moyenne. Il y a plusieurs raisons à l’apparition de stocks dormants au sein d’un entrepôt :

  • Une mauvaise anticipation de la demande : erreurs dans les tendances, produit peu apprécié par les consommateurs…;
  • Un événement imprévu : météo, crise sanitaire… qui fait que les marchandises se vendent moins facilement ;
  • Une fabrication « à durée limitée« , liée à un événement sportif par exemple, qui devient rapidement obsolète. Ex : des cannettes à l’effigie d’un joueur de football pour la Coupe du Monde ;
  • Une erreur d’inventaire ou une perte de palettes ;
  • Des légers défauts de fabrication qui rendent les marchandises invendables sur les circuits traditionnels. Ex : problèmes d’étiquetage, erreur dans le mode d’emploi, dans les quantités annoncées…

Un stock dormant peut être lié à une mauvaise gestion des stocks, mais également à des événements externes liés à la demande des consommateurs, sur lesquels on ne peut pas avoir de prise.

L’impact d’un stock dormant sur le chiffre d’affaires d’une entreprise

Les stocks dormants représentent généralement 5 à 20% de l’espace d’un entrepôt. Ils entraînent des coûts pour l’entreprise : le coût lié à la marchandise achetée (74%), le coût de stockage (12%), et les coûts liés à la destruction des stocks ou à leur écoulement (14%).

eviter stocks dormants
Les stocks morts ont un coût pour votre entreprise

Les stocks dormants représentent une immobilisation de l’espace de stockage. Cela peut freiner l’entrée de nouvelles marchandises ou peut provoquer des ruptures de stock pour les biens qui s’écoulent plus rapidement.

Pour la grande distribution, les stocks morts représentent une perte de chiffre d’affaires de 6% en moyenne. 4% du CA du magasin est mis à risque à cause de ruptures sur entrepôt, liées à une capacité de stockage limitée, et 2% du CA supplémentaire est compromis à cause d’un retard de mise en marché des innovations.

Comment calculer les stocks morts ?

Les marchandises se renouvellent de façon permanente en fonction des entrées et sorties. Il peut être difficile d’avoir une vision claire du stock dormant au sein de votre entrepôt.

Pour calculer le stock dormant, il convient d’évaluer la durée de rotation des stocks. Elle se calcule ainsi :

  • évaluer le stock moyen : (stock au 1er janvier + stock au 31 décembre) ÷ 2 ;
  • On divise le stock moyen par le chiffre d’affaires de l’entreprise, et on multiplie le résultat par 365, soit le nombre de jours dans l’année :
  • (Stock moyen / CA) * 365 = Temps d’écoulement des stocks.

Il n’y existe pas de temps d’écoulement des stocks optimal car il dépend du type de marchandises vendue. Toutefois, plus le temps d’écoulement des stocks est élevé, plus il existe de stocks dormants.

Comment écouler les stocks dormants, et les éviter au mieux

Une gestion des stocks optimale permet d’éviter au maximum les stocks dormants. Toutefois, il est difficile de parvenir au « zéro stock mort » : voici quelques astuces pour écouler son stock dormant.

Adopter une gestion optimisée de son stock

Pour éviter les stocks dormants, il convient tout d’abord de les identifier. Pour cela, un audit de l’entrepôt est nécessaire : vous pouvez faire appel à Phenix pour identifier vos stocks dormants.

Vous pouvez adopter un logiciel de gestion de stock, qui vous alerte de façon automatique lorsque votre entreprise dépasse un seuil critique des marchandises entreposées, ou si au contraire le niveau des stocks est bas.

Pour un meilleur contrôle du stock, vous pouvez également anticiper la demande au mieux, en fonction de la saisonnalité et des besoins des consommateurs. Pour cela, faites appel à des professionnels de la logistique et du merchandising qui réaliseront une prévision plus fine des besoins de vos clients.

Optimisation des stocks : pour une gestion au quotidien

Pour diminuer les stocks morts qui immobilisent de la place dans votre entrepôt pendant des mois, l’idéal est d’adopter une gestion des stocks au jour le jour.

Grâce au partenariat avec Phenix, l’entrepôt des magasins bio La Vie Claire, à Montagny (69), a intégré le don à ses process du quotidien, en travaillant en lien avec 9 associations caritatives.

« On gère le don comme une commande normale. C’est ancré dans notre façon de travailler. On le fait chaque jour pour le frais et 1 fois / semaine pour le sec. On a acquis une fluidité dans le traitement des
dons grâce à l’accompagnement de Phenix et aux outils. C’est devenu du “normal” pour nous de préparer et de donner aux associations. »

Julien Thomas, responsable réception entrepôt La Vie Claire

Comment écouler ses stocks dormants ?

Malgré toutes les précautions que l’on peut prendre, il arrive que l’on se retrouve tout de même avec un sur-stock. Il existe alors plusieurs moyens de les écouler :

La destruction des stocks dormants

Depuis la loi AGEC sur le gaspillage alimentaire et l’économie circulaire, il est impossible pour une entreprise de détruire ses invendus, qu’ils soient alimentaires ou non-alimentaires. Ceci, dans le but d’encourager le don et d’éviter le gaspillage. Les industriels qui détruisent leurs invendus plutôt que de recourir au don encourent une amende de 15.000 €.

Les marchandises doivent toutefois être détruites :

  • s’il s’agit de denrées alimentaires dont la date de péremption est dépassée ;
  • s’il n’existe pas de solution technique pour leur redistribution ;
  • si le don ou réemploi des marchandises constitue un risque pour la santé ou la sécurité.

Le déstockage des invendus d’usine

Une solution pour se débarrasser des stocks dormants est de faire appel à des soldeurs. Ceux-ci rachètent votre sur-stock à bas prix pour le vendre en ligne ou dans des magasins de déstockage. Une solution qui permet de rapporter un peu d’argent à l’entreprise, mais qui peut être chronophage et aléatoire.

Donner son stock dormant à des associations

Qu’il s’agisse de denrées alimentaires périssables ou non-alimentaires, le stock qui dort dans vos entrepôts peut être écoulé en le donnant à des associations. L’enjeu est de trouver l’association adaptée qui prendra votre stock dormant dans sa totalité. Une opération qui peut prendre du temps ou immobiliser vos salariés sur une tâche non lucrative, si on ne connaît pas le réseau des associations de son territoire.

eviter stocks dormants
Une solution pour le déstockage est le don aux associations

Une solution qui peut être toutefois intéressante, tant d’un point de vue éthique que financier, car elle permet de bénéficier d’une défiscalisation de 60% de la valeur des marchandises.

Phenix possède un réseau de plus de 2.000 associations réceptrices de dons. Un stock dormant ? Nous identifions vos produits, nous nous mettons en lien avec une association, et on s’occupe de tout, de l’organisation de l’enlèvement à la gestion administrative et fiscale. Du stock en trop ? Contactez-nous !