Le 22 décembre 2020, le gouvernement français a acté par décret la création d’un label national anti-gaspillage alimentaire, prévu par la loi AGEC du 10 février 2020*. Alors que 84% des Français privilégieraient un supermarché récompensé d’un label anti-gaspillage (Étude Yougov-Phenix 2021 **), cette mesure a pour ambition d’orienter les consommateurs et de garantir que les acteurs de la grande consommation labellisés respectent des critères précis confirmant qu’ils mettent en place des actions concrètes et efficaces dans la réduction du gaspillage. Le référentiel du label national anti-gaspi est en cours d’élaboration pour préciser les exigences requises pour bénéficier du label, les conditions de validation et de contrôle.

Un enjeu sociétal et environnemental

Dans le rapport du GIEC publié ce 4 avril 2022, la lutte contre le gaspillage alimentaire est une nouvelle fois identifiée comme l’une des solutions les plus efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour répondre à cet enjeu, le label national anti-gaspillage s’inscrit dans la continuité du Pacte National de lutte contre le gaspillage alimentaire signé en 2013 par le gouvernement français et les acteurs de la filière alimentaire, ayant pour objectif de réduire le gaspillage alimentaire de 50% en France d’ici 2025. Il sera suivi 3 ans après par la loi Garot qui mettra en place un nombre de mesures importantes.

Plus d’un Français sur deux exprime le désir de voir les enseignes améliorer leurs actions pour lutter contre le gaspillage. (Étude Phenix 2021**). En France, des acteurs de la grande consommation et de l’industrie ont déjà mis en place des mesures anti-gaspi qui portent leurs fruits. Par exemple, la traçabilité et le suivi des invendus, le don aux associations, la vente de paniers anti-gaspi à prix réduit via une application mobile, le don pour l’alimentation animale… Une démarche complétée en amont par une optimisation des commandes, un meilleur suivi des dates en rayon… Ces solutions sont développées en interne par les entreprises et en collaboration avec des experts comme Phenix, qui propose un accompagnement humain et des outils numériques adaptés aux enjeux des professionnels.

Quelques chiffres qui méritent d’être soulignés

La mise en place d’actions complémentaires dans la lutte contre le gaspillage permet de valoriser jusqu’à 85% de la casse d’un magasin. Pour sa seconde édition, le Baromètre de l’anti-gaspi Phenix analyse l’impact financier, environnemental et social des démarches anti-gaspi de 300 magasins. Pour un supermarché de 16 millions d’euros de chiffre d’affaires, cela représente en moyenne sur une année 22 tonnes de déchets évitées, soit l’équivalent de 44 000 repas sauvés. Plus de 50% de l’impact positif global sur les émissions de CO2 et des tonnes de déchets, repose sur la valorisation de 5 rayons ! Déjà plus d’une quinzaine de magasins partenaires de Phenix sont reconnus Zéro Déchet Alimentaire (ZDA) selon un référentiel élaboré en interne. Par conséquent, le label national anti-gaspi en préparation par le gouvernement serait une continuité et une reconnaissance importante pour ces magasins engagés qui pourront demander à être audités.

Créer une dynamique vertueuse pour les entreprises concernées.

Comment obtenir le label anti-gaspillage alimentaire ?

Pour pousser les acteurs de l’alimentation à la performance et à l’auto-amélioration, le label national anti-gaspi se présenterait sous la forme d’échelons. Il récompenserait les acteurs qui s’investissent le plus dans la lutte contre le gaspillage, grâce à la mise en place de solutions concrètes, à l’innovation, à la sensibilisation de leur personnel. L’audit lié à l’obtention du label suivra un référentiel bien précis, actuellement en cours d’élaboration.

Le renouvellement du label anti-gaspillage aurait lieu tous les 3 ans, si la structure auditée s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue et montre une réelle volonté d’aller plus loin dans sa démarche anti-gaspillage. Les structures labellisées devront donc maintenir leurs efforts afin de conserver leur certification ou tenter d’accéder à l’échelon supérieur.

🎤 « Ce label a pour objectif de prendre en compte la démarche anti-gaspi dans sa globalité. La chaîne d’approvisionnement, les achats ou encore l’implication, professionnelle mais aussi personnelle, des collaborateurs dans la lutte contre le gaspillage sont notamment intégrés à la réflexion. On est ravis de voir que le législateur favorise les bons élèves et se veut apporteur de solutions, pas juste de sanctions. » Laura Zaccagnini, Product Operations Manager chez Phenix

Qui est concerné par le label anti-gaspillage ?

Actuellement en cours de test, le label national anti-gaspi est prévu pour la fin de l’année 2022. Il devrait s’adresser aux les acteurs de la distribution alimentaire, les métiers de bouche et les grossistes. À terme, cette certification sera étendue à toutes les structures du secteur alimentaire.

97% des consommateurs sont pour les initiatives anti-gaspillage

Un précieux sésame pour les professionnels engagés, qui pourront communiquer sur leur démarche auprès des consommateurs, qui portent un réel intérêt aux engagements et actions anti-gaspi des commerçants. En effet, pour 97% des consommateurs la vente à petit prix de produits ayant une date de péremption proche est une bonne initiative contre le gaspillage et pour faire des économies ***. 65% des répondants voudraient que tous les magasins mettent en place cette action anti-gaspi. Un signal fort pour les professionnels de la grande consommation invités à communiquer sur leur engagement.

Phenix pourra accompagner les points de vente qui le désirent sur l’obtention de ca label. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter en indiquant dans l’objet de votre message Label anti-gaspi.

*Article 33 de la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire

**Étude en ligne réalisée par Phenix avec YouGov en France, auprès de 1008 personnes représentatives de la population française. Le terrain a été réalisé du 28 au 29/01/21

***Une enquête réalisée par Phenix avec YouGov France sur 1011 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire YouGov France du 26 au 27 Août 2021