Cocorico ! La France est le premier producteur d’œufs en Europe, et 99% des Français.es en consomment. Revers de la médaille : sur environ 15 milliards d’œufs produits par an, une trop grande partie est gaspillée. C’est en partie la faute d’une réglementation particulièrement sévère sur la date limite de vente des œufs. Pour limiter ce gaspillage démesuré, la Commission Européenne a modifié la réglementation sur la vente des œufs en décembre dernier. Mais alors qu’est ce que ça change pour vous concrètement en magasin ? 

Pas de DLC ou DDM (anciennement DLUO)… Les œufs ont une DCR

Vous le saviez peut-être, l’œuf est le seul aliment qui possède sa propre méthode de calcul de date de péremption. Pas de DLC, ni de DDM (anciennement appelée DLUO), mais une DCR : date de consommation recommandée. Celle-ci est fixée à partir du jour de ponte. Un œuf est considéré extra frais jusqu’à 9 jours après sa date de ponte, puis comme frais jusqu’à 28 jours. 

Pour lutter contre le gaspillage, la réglementation sur la vente des œufs évolue et autorise la vente des œufs jusqu’à la DCR

On refait le point. La loi dit que qu’un œuf est considéré comme “frais” jusqu’à 28 jours après la date de ponte. Mais elle disait aussi qu’un œuf devait être retiré des rayons au maximum 21 jours après sa date de ponte. Autrement dit, 7 jours avant que l’œuf ne soit considéré “périmé” par sa DCR, il ne pouvait plus être ni vendu ni donné à des associations.
Le 8 décembre 2022, la Commission Européenne a remis un peu de bon sens dans tout ça. Elle a publié dans le journal officiel de l’UE un règlement délégué changeant la réglementation sur la vente des œufs et autorisant leur vente jusqu’à 28 jours après la date de ponte. Désormais, les œufs peuvent donc être vendus et/ou donnés à des associations jusqu’à la date inscrite sur l’emballage, au même titre que tout autre produit !

Cette nouvelle réglementation sur la vente des œufs est une bonne nouvelle pour la lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire !

Ce changement de réglementation sur la vente des œufs est une très bonne nouvelle pour les distributeurs. Elle l’est aussi et surtout pour la lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire. En effet, l’allongement de la période de vente jusqu’à la DCR permettra aux distributeurs d’éviter de jeter des tonnes d’œufs encore consommables. C’est un pas non négligeable vers l’objectif de réduction du gaspillage fixé par la loi AGEC !

Au-delà de la vente en rayons, les distributeurs pourront également donner ces œufs à des associations d’aide alimentaire jusqu’à la date indiquée sur l’emballage. Une très bonne nouvelle pour les associations qui manquent cruellement de produits de première nécessité pour leurs bénéficiaires. 

Grâce à cette décision de la Commission Européenne, environ 9 milliards d’œufs pourraient être sauvés de la poubelle soit plus de 4 milliards d’omelettes !

Et si la Date de Consommation Recommandée (DCR) est dépassée ?

Attention, passés 28 jours après la ponte, les œufs ne sont plus ni vendables ni donnables à une association. Cela reste formellement interdit par la loi. 

Test du verre d'eau

Il est toutefois possible de vérifier sa consommabilité à la maison. Une astuce simple permet de savoir si un œuf est toujours bon, même après sa DCR. Pour en avoir le cœur net, testez la méthode du verre d’eau !