Alors que la loi Garot relative Ă  la lutte contre le gaspillage alimentaire vient d’ĂŞtre Ă©tendue Ă  la restauration collective et Ă  l’industrie, le gaspillage est plus que jamais un sujet d’actualitĂ©.

Le ZĂ©ro DĂ©chet et le gaspillage sont des prĂ©occupations grandissantes des consommateurs, qui cherchent des solutions pour agir et sont en attente d’exemplaritĂ© de la part des acteurs privĂ©s.

En grande distribution, la lutte contre le gaspillage devient mĂŞme un critère d’achat et de fidĂ©litĂ© : 83% des consommateurs souhaitent que les distributeurs et fabricants rĂ©duisent le gaspillage alimentaire et les emballages, et 70% donneront leur fidĂ©litĂ© Ă  une enseigne qui s’engage sur ces sujets.

Alors, qu’est-ce qu’un magasin « ZĂ©ro DĂ©chet Alimentaire » ?

C’est un magasin qui donne une 2ème vie à tous ses invendus alimentaires, soit par la vente à prix réduit à la clientèle, soit par le don à des associations ou encore par le don pour l’alimentation animale. Ainsi aucun produit alimentaire encore consommable ne finit à la poubelle !

Mais qu’est-ce qu’un « dĂ©chet alimentaire » ? Et quelle diffĂ©rence avec un « biodĂ©chet » ?

On appelle « biodéchets » les déchets non dangereux biodégradables (déchets de jardin ou de parc, alimentaires ou de cuisine) issus notamment des ménages, des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail.

Les déchets alimentaires sont une sous catégorie des biodéchets. Il s’agit des denrées alimentaires fabriquées pour la consommation humaine mais qui ne sont plus destinées à la consommation humaine pour des raisons pratiques ou logistiques ou en raison de défauts de fabrication, d’emballage ou autres et dont l’utilisation en tant qu’aliments pour animaux n’entraine aucun risque sanitaire. Ainsi, une baguette de pain jetée à la poubelle sera considérée comme un déchet alimentaire, alors que les peaux d’oranges qui auront été pressées en magasin ne le seront pas (dans les magasins qui proposent du jus frais fabriqué sur place).

Comment dĂ©termine-t-on qu’un magasin est « ZĂ©ro DĂ©chet Alimentaire » ?

Avant toute chose, il est important de rappeler que tout repose sur une démarche volontaire du magasin car il n’existe pas aujourd’hui de label ou de certification. La loi Garot de février 2016 interdit en effet aux grandes surfaces de plus de 400m2 de rendre les invendus alimentaires encore consommables impropres à la consommation et oblige les magasins à signer a minima une convention de don avec une association. Mais rien n’oblige à aller plus loin. Pour être reconnu « Zéro Déchet Alimentaire » par Phenix, un magasin doit répondre à plusieurs critères et avoir mis en place une organisation dédiée à la démarche.

Après un audit et une période d’observation par l ’équipe Phenix, le magasin peut être reconnu « Zéro Déchet Alimentaire ». Un audit de maintien annuel est ensuite prévu. En cas de non conformité constatée lors d’une visite par le Coach Anti-Gaspi Phenix, la reconnaissance « magasin Zéro Déchet Alimentaire » est retirée.

L’intégralité des critères est disponible sur demande motivée à contact@wearephenix.com

Et concrètement, comment fait-on pour qu’un magasin soit reconnu « ZĂ©ro DĂ©chet Alimentaire » ?

Nous mettons en place plusieurs canaux de revalorisation (don aux associations, vente Ă  prix rĂ©duit, don pour l’alimentation animale…). Toutes ces solutions sont complĂ©mentaires et permettent aux magasins de valoriser une grande part de produits. Objectif : atteindre le ZĂ©ro DĂ©chet Alimentaire ! 

Vous souhaitez connaître en détail les solutions ?

Nous vous avons regroupé toute la démarche dans un document unique.
Au programme :

  • Les solutions Ă  mettre en place  : comment s’articule le don aux associations, les ventes dates courtes et autres solutions ?
  • Cas clients : quelques rĂ©sultats concrets en magasin

Devenir un magasin ZĂ©ro DĂ©chet Alimentaire ? C'est possible !

Une mise en Ĺ“uvre concrète de l’Économie Circulaire en Grande Distribution

Chaque magasin étant unique, les solutions que nous mettons en place sont adaptées et locales. Le succès de la démarche repose sur l’accompagnement de Phenix :

  • Formation des Ă©quipes
  • Aide Ă  l’organisation interne
  • Accompagnement dans la durĂ©e avec visites rĂ©gulières en magasin
  • Suivi et analyse des indicateurs chiffrĂ©s

En savoir plus sur les solutions anti-gaspi préférées des professionnels de la Grande Distribution

le don des invendus Ă  des associations caritatives

Un triple bénéfice pour les magasins

  • Economique : Les invendus sont valorisĂ©s au lieu de finir Ă  la poubelle : rĂ©duction du coĂ»t de traitement des dĂ©chets, rĂ©duction d’impĂ´t et revenus liĂ©s Ă  la vente des produits en date courte.
  • Image et engagement Ă©co-responsable : Les citoyens attendent de l’exemplaritĂ© de la part des acteurs externes.
  • En interne : Les Ă©quipes sont fĂ©dĂ©rĂ©es autour d’un projet porteur de sens.

Pour en savoir plus, téléchargez le guide complet pour être reconnu magasin Zéro Déchet Alimentaire.